METTRE L’ÉTAT DE MEXICO EN GARDE CONTRE LES ABUS PSYCHIATRIQUES

(En haut) Inauguration de l’exposition itinérante de la CCDH à Toluca, capitale de l’État de Mexico, et (en bas) visite de l’exposition après son ouverture.
La CCDH présente l’exposition « Psychiatrie : la vérité sur ses abus » pour informer les citoyens mexicains.

La Commission des Citoyens pour les Droits de l’Homme a présenté son exposition percutante « Psychiatrie : la vérité sur ses abus », à Toluca, capitale de l’État de Mexico, pour alerter la population concernant les traitements psychiatriques expérimentaux et les dommages qu’ils provoquent. Ces traitements incluent d’étiqueter de « troubles » des comportements normaux et d’administrer des médicaments psychiatriques à des enfants et à des adolescents malgré le fait que plusieurs de ces médicaments comportent des encadrés rouges de mise en garde contre les risques de suicide et de mort.

L’exposition a été inaugurée par le maire de Toluca, qui a encouragé ses électeurs à s’informer davantage sur ces pratiques psychiatriques abusives et sur d’autres pratiques violentes afin de se protéger et de protéger leurs familles. L’évêque de la ville et le commissaire aux droits de l’Homme du pays étaient également présents.

Cette exposition, que plus de 3600 habitants de Toluca ont visitée, sensibilise, informe et guide les législateurs, les membres du corps médical, les défenseurs des droits de l’Homme et le grand public. L’objectif de l’exposition est d’encourager les gens à prendre des mesures pour dénoncer et poursuivre en justice les fraudes et délits psychiatriques et pour susciter les réformes nécessaires.

Des photos rares, des documentaires et l’exposition multimédia donnent un aperçu saisissant de l’histoire et de l’état actuel de la psychiatrie. On y voit aussi des présentations graphiques de psychochirurgie, des outils de contrainte et des traitements psychiatriques sadiques tels que l’électrochoc à haute tension et la lobotomie préfrontale.


NOUS AIMERIONS VRAIMENT avoir DE VOS NOUVELLES

Le site CCDH-france.fr fournit des ressources à ceux qui veulent combattre les abus psychiatriques. Voici ce que certains d’entre eux ont à dire.

OREGON, ÉTATS-UNIS

« J’ai vu ce documentaire [l’ennemi caché] sur Scientology Network et je l’ai trouvé révélateur. J’ai une amie qui a 32 ans et qui était dans l’armée de l’air. On lui a donné des tas de médicaments psychiatriques et elle a même été internée. Elle est maintenant sortie de cet établissement et est en train de se sevrer de ces psychotropes. J’aimerais regarder ce documentaire avec elle et lui donner le DVD pour qu’elle en parle à ses amis qui étaient comme elle dans l’armée. »

PORTO RICO

« J’ai fait bon usage du matériel qui m’a été envoyé. J’ai donné des documents concernant la santé mentale aux autorités locales, à la police et au tribunal de San Juan. J’ai eu une attitude proactive en parlant du DVD Le marketing de la folie. »

MEXIQUE

« Je vous suis très reconnaissant et je suis très intéressé par cet incroyable projet. J’ai reçu le kit éducatif Le marketing de la folie. Je suis sûr que ce projet va aboutir, parce qu’il va aider les gens à comprendre que la santé mentale n’est pas un jeu. »

BRÉSIL

« J’aimerais vous informer que j’ai reçu les supports que j’avais regardés : un DVD, un manuel pour les enseignants et des brochures. J’ai fait une autre présentation [de ces informations] à environ 20 enseignants d’une école publique. Merci. »

MEXIQUE

« Je suis intéressé à avoir le kit. Je voudrais en savoir plus sur les questions de santé mentale. J’aimerais savoir comment aider les gens dans ces situations. Je suis motivé, parce que des membres de ma famille sont touchés par ce genre de situations. »

LOUISIANE, ÉTATS-UNIS

« J’ai reçu le kit. Je vous remercie. Je l’ai montré à d’autres personnes. Leurs réactions allaient de la stupéfaction à des commentaires du genre : “Je savais que ce qu’ils faisaient n’était pas juste, mais je n’arrivais pas à mettre le doigt dessus.” Tous ceux qui ont vu la vidéo sont repartis avec une meilleure compréhension de ce qui se passe. »


FAITS

CONTRE LEUR VOLONTÉ

Partout dans le monde, des personnes reçoivent un traitement psychiatrique contre leur volonté.

1/3

DES VICTIMES D’ÉLECTROCHOCS

sur un million estimé de personnes qui en reçoivent chaque année dans le monde en ont reçu sans leur consentement

70

POUR CENT

d’augmentation des internements abusifs en Allemagne durant une période de huit ans

PLUS DE 10 000

PERSONNES

en Australie, chaque année, sont soumises à un traitement psychiatrique obligatoire à domicile

1800 PERSONNES

SE SUICIDENT

pendant leur hospitalisation aux États-Unis chaque année

195 000

VICTIMES DE LA LOI BAKER

(internements d’office) en Floride, aux États-Unis, en une seule année



METTRE FIN AUX ABUS

En tant qu’organisme de vigilance à but non lucratif dans le domaine de la santé mentale, la CCDH compte sur les adhésions et les dons pour remplir sa mission : mettre fin aux violations des droits de l’Homme commises par la psychiatrie et assainir le domaine de la santé mentale. Pour participer au plus grand mouvement international pour la réforme de la santé mentale, rejoignez le groupe qui a aidé à promulguer plus de 180 lois visant à protéger les gens des mauvais traitements dans le secteur de la santé mentale.

TÉLÉCHARGEMENTS