IL FAIT ÉQUIPE AVEC LA NAACP POUR EMPÊCHER LES ABUS PSYCHIATRIQUES AVEC LES AFRO-AMÉRICAINS

Pour empêcher les abus psychiatriques et l’électroconvulsivothérapie, le révérend Fred Shaw a donné des conférences et a parlé lors de séminaires et d’expositions itinérantes de la CCDH à travers les États-Unis.
Le révérend Fred Shaw a joint ses forces avec la NAACP afin de faire passer des résolutions qui ont été conçues pour protéger les Afro-Américains contre les abus psychiatriques et l’électroconvulsivothérapie.

Le révérend Fred Shaw, vice-président de l’Association nationale pour la promotion des gens de couleur (NAACP) Inglewood/South Bay et le directeur des affaires publiques pour la Commission des Citoyens pour les Droits de l’Homme (CCDH) internationale, ont commencé à travailler pour réformer le domaine de la santé mentale il y a plus de 25 ans.

Avec l’Association américaine de psychiatrie (APA) demandant à la Food and Drug Administration de reclasser les électrochocs dans la même catégorie de sécurité que les lentilles de contact, et avec la quantité de psychotropes donnés aux afro-Américain, révérend Shaw était forcé d’intervenir.

Et il est effectivement intervenu. Il est allé voir les média. Il a parlé lors de plus de 19 émissions de radio, ainsi qu’à la télévision et a rédigé de nombreux communiqués de presse dans la presse écrite et sur internet, sensibilisant au total 4,9 millions de personnes avec les faits sur l’électroconvulsivothérapie (ECT) et les psychotropes.

Mais c'était en 2016 qu’il a mis les bouchées doubles. Premièrement en participant à la manifestation de la CCDH où plus de 500 personnes se sont rassemblées pendant la réunion annuelle de l’APA à Atlanta, en Géorgie. Le message de la manifestation et les expositions itinérantes de la CCDH étaient nécessaires pour faire interdire les ECT. Il y avait non seulement des membres de la NAACP mais aussi, les membres des Black Lives Matter, des 10,000 Fearless, des Concerned Black Clergy et de la Nation de l’Islam.

Puis révérend Shaw a augmenté la pression une fois de plus, mais cette fois personnellement, prenant la tête d’une marche de 600 manifestants durant la prochaine réunion annuelle de l’APA à San Diego. Là, il fut rejoint par la branche de la NAACP de la ville et de nouveau avec le message, « Interdisez les électrochocs, c’est de la torture. » Cela a été suivi par l’exposition, Psychiatrie : La vérité sur ses abus à Harlem et à Washington où l’exposition a été présentée aux membres du congrès à la Conférence législative annuelle du Caucus noir du Congrès.

Révérend Shaw a aussi fait une série de conférences à des groupes, notamment à Southern California Cease Fire, à Southern California Against Forced Treatment, à la faculté de psychologie de l’université de Southwest, au conseil religieux du département de la police de Los Angeles et à la NAACP. Au total, il a sensibilisé plus de 12 000 personnes lors de conférences et d’expositions itinérantes.

Le travail du révérend Shaw a abouti aux propositions de deux résolutions de la NAACP pour interdire les ECT et une autre pour s’opposer à l’administration de nombreux psychotropes à des enfants. Les deux ont été acceptées à l’unanimité par le bureau national de la NAACP et distribuées aux 2 000 antennes de la NAACP aux États-Unis.



En dénonçant la vérité des abus psychiatriques, vous sauvez des vies. Racontez-nous votre histoire

PASSER À L’ACTION
Vous voulez attaquer la psychiatrie ? Racontez-nous :

Êtes-vous inspiré par des histoires sur la psychiatrie trainée en justice ? Vous êtes-vous jamais demandé si votre histoire pouvait être racontée ?

La commission des Citoyens pour les Droits de l’Homme est un réseau mondial de commissaires, d’avocats, de professionnels de la santé, d’enquêteurs de fraude, de défenseurs de l’enfant, d’éducateurs, de mères, de pères, de frères et de sœurs toutes liées par un but commun pour rétablir les droits de l’homme et la dignité dans le domaine de la santé mentale. Comme vous lisez ceci, vous faites déjà probablement partie de l’équipe.

Si vous avez documenté, exposé, poursuivi, plaidé ou fait passé en justice des cas d’abus psychiatriques et que vous aimeriez partager vos défis et vos succès, nous aimerions avoir de vos nouvelles Votre histoire pourrait éventuellement être présentée dans un des numéros à venir.

S’il vous plaît, envoyez votre témoignage et vos photos. Il peut inciter d’autres personnes à se joindre à nous pour mettre fin aux abus psychiatriques dans le monde entier.

Nous attendons de vos nouvelles.


METTONS FIN AUX ABUS PSYCHIATRIQUES.

En tant qu’organisme de vigilance à but non lucratif dans le domaine de la santé mentale, la CCDH compte sur les adhésions et les dons pour remplir sa mission : mettre fin aux violations des droits de l’Homme commises par la psychiatrie et assainir le domaine de la santé mentale. Pour participer au plus grand mouvement international pour la réforme de la santé mentale, rejoignez le groupe qui a aidé à promulguer plus de 180 lois visant à protéger les gens des mauvais traitements dans le secteur de la santé mentale.

TÉLÉCHARGEMENTS