VOUS AVEZ EU UNE LEÇON SUR LA SCIENCE DE L’ECT.
VOICI MAINTENANT UNE LEÇON D’HISTOIRE.

PREMIÈRE GUERRE MONDIALE – en Allemagne, des psychiatres ont utilisé une machine à électrochocs primitive sur des soldats traumatisés. Leur but ? Faire en sorte que les soldats soient moins terrifiés à l’idée d’aller combattre sur les lignes de front qu’à l’idée d’aller à l’hôpital.

Années 1920 – le psychiatre autrichien Manfred Sakel a cherché à éliminer les « mauvaises cellules du cerveau » en injectant de l’insuline à ses patients. Malgré les violentes convulsions et un taux de décès de 5 %, Manfred Sakel a défendu son « traitement » en montrant que ses patients avaient retrouvé un état enfantin. Les électrochocs donnés dans les pavillons des hôpitaux et la thérapie à l’insuline sont alors devenus un commerce très lucratif.

Années 1930 – le neuropsychiatre hongrois Ladislas von Meduna était convaincu qu’il pouvait éliminer la maladie mentale en provoquant des crises et des lésions cérébrales au moyen d’une substance appelée le Metrazol. Un psychiatre pouvait provoquer des chocs sur 50 patients à la fois en une seule matinée pour les rendre dociles, ce qui rendait la procédure très lucrative. Ce succès financier a donné naissance à une méthode encore plus lucrative pour provoquer des convulsions endommageant le cerveau – les électrochocs.

QUEL INSTRUMENT A ÉTÉ UTILISÉ POUR DÉTRUIRE LE CERVEAU DES PATIENTS ? REGARDEZ CE DOCUMENTAIRE.
TWEETEZ-LE
Neuropsychiatre Ladislas von Meduna
Téléchargements
La psychiatrie : Plonge le monde dans l’enfer des drogues
TÉLÉCHARGEMENT GRATUIT

COMMENT FAIRE POUR QUE LES AUTRES & VOUS-MÊME RESTIEZ EN BONNE SANTÉ